APOCALYPSE selon Jean

La Bible et l'eschatologie chrétienne

Apocalypse et eschatologie

Les sauterelles

Livre de l'Apocalypse (9.3 ~ Traduit du grec) :

« Des sauterelles sortirent de cette fumée sur la terre.

Il leur fut donné un pouvoir comparable

à celui des scorpions de la terre. »

Le manticore

D'étranges créatures sortent du puits de l'abîme.

Elles sont d'abord qualifiées de sauterelles, ce qui peut faire penser à celles qui ont ravagé l'Egypte au temps de Moïse ...

« Elles recouvrirent toute la surface du sol au point que celui-ci fut obscurci. Elles dévorèrent toute la végétation du pays et tous les fruits des arbres, tout ce que la grêle avait laissé, et dans toute l'Egypte il ne resta aucune verdure, ni aux arbres ni à la végétation. » (Exode 10.15)

Dans le cas de l'Egypte, il ne s'agissait probablement pas de sauterelles mais de criquets, car ces insectes sont toujours végétariens.

Par contre, la sauterelle est omnivore et elle peut aussi s'attaquer à d'autres insectes.

Dans les temps de la fin, elles s'attaqueront à l'humanité, peut-être faute de trouver autre chose pour se nourrir sur une terre dévastée !

« Et il leur fut dit de ne pas nuire à l'herbe de la terre, à la verdure ou aux arbres mais seulement aux humains qui ne portent pas le sceau de Dieu sur le front. » (verset 4)

Tous les humains ne seront pas atteints.

Car le peuple de Dieu bénéficie d'une protection particulière depuis que l'Ange du Seigneur a proclamé :

« Gardez-vous de nuire à la terre, à la mer, ou aux arbres, jusqu’à ce que nous ayons marqué d'un sceau le front des serviteurs de notre Dieu. » (Apocalypse 7.3)

Les serviteurs de Dieu ont reçu la marque du sceau de Dieu.

Ces sauterelles auront « un pouvoir comparable à celui des scorpions ».

Ceci peut se traduire par des douleurs importantes au niveau de la piqûre, fièvre, sueurs, troubles digestifs, vomissements, coliques, hypotension artérielle et signes d’encombrements pulmonaires.

Mais les scorpions et créatures similaires ne pourront nuire aux disciples de Jésus !

« Voici, je vous ai donné le pouvoir de fouler aux pieds les serpents, les scorpions, et toute la puissance de l’ennemi, et rien ne pourra vous nuire. » (Evangile selon Luc 10.19)

La description de ces scorpions-sauterelles peut laisser perplexe.

Certaines caractéristiques font penser à la manticore, une créature légendaire d'origine persane, ayant un corps de lion, un visage d'homme, et une queue de scorpion (voir l'image ci-dessus).

Dans le cas présent, nous avons bien la queue de scorpion (verset 10), les dents de lions (verset 8) et un visage humain (verset 7), mais elles ressemblent aussi à des chevaux cuirassés de fer (versets 7 et 9).

Ces créatures associent à la fois des éléments appartenant à un passé ancien ... et une structure qui semble très moderne car le blindage qui les couvre évoque des chars de combat.

Alors, s'agit-il d'une invasion d'insectes ... ou d'une invasion militaire ?

La même question se pose à propos de la vision du prophète Joël il y a plus de 2 500 ans :

Israël était-il attaqué par des sauterelles ... où par des forces armées ?

« Il fait de ma vigne un désert, mes figuiers, il les réduit en pièces. Il les pèle, il les jette à terre, leurs rameaux sont devenus blancs. » (Joël 1.7)

Ces créatures vont « nuire aux humains pendant cinq mois. » (verset 10)

Une durée limitée dans le temps, tout comme les précédentes trompettes annonçaient des catastrophes limitées dans l'espace à des territoires.

Une agression contre ceux qui ne portent pas le sceau de Dieu, car en ce qui les serviteurs de Dieu, le Seigneur nous dit qu'ils seront nourris car ...

« Le reste ... formera les revenus destinés à l'entretien de ceux qui travailleront pour la ville. » (Ézéchiel 48.18)

Quelles que soient les circonstances, le Seigneur ne laissera pas Son peuple à l'abandon.

Retour en page d'accueil

Livre de l'Apocalypse

Traduit du grec : versets 9.1 à 9.21

1. Le cinquième ange sonna de la trompette. Alors je vis un astre tombant du ciel sur la terre et il lui fut donné la clé du puits de l'abîme.

2. Le puits de l'abîme fut ouvert et une fumée monta du puits, comme celle d'une grande fournaise. Le soleil comme l'air furent obscurcis par cette fumée.

3. Des sauterelles sortirent de cette fumée sur la terre. Il leur fut donné un pouvoir comparable à celui des scorpions de la terre.

4. Et il leur fut dit de ne pas nuire à l'herbe de la terre, à la verdure ou aux arbres mais seulement aux humains qui ne portent pas le sceau de Dieu sur le front.

5. Il leur fut demandé de ne pas les tuer, mais de les tourmenter pendant cinq mois, un tourment comparable à celui que cause un scorpion lorsqu'il pique un homme.

6. En ces jours-là, les humains chercheront la mort mais ne la trouveront pas. Ils voudront mourir et la mort les fuira.

7. Les sauterelles ressemblaient à des chevaux équipés pour la guerre. Sur leurs têtes, il y avait des couronnes semblables à de l'or et leurs visages ressemblaient à des faces humaines.

8. Leurs cheveux ressemblaient à des cheveux de femmes et leurs dents à celles des lions.

9. Elles semblaient être cuirassées de fer et le bruit de leurs ailes rappelait celui de chars à plusieurs chevaux qui montent au combat.

10. Leurs queues sont semblables à celles des scorpions avec des dards, et dans leurs queues réside le pouvoir de nuire aux humains pendant cinq mois.

11. Elles ont pour roi l'ange de l'abîme, dont le nom hébreu est Abaddon, et le nom grec Apollyon.

12. Le premier malheur est passé, voici venir encore deux malheurs après cela.

13. Le sixième ange sonna de la trompette. Et j’entendis une voix venant des cornes de l’autel d’or qui est devant Dieu.

14. Elle disait au sixième ange qui avait la trompette : Libère les quatre anges qui sont liés sur le grand fleuve de l’Euphrate.

15. Et les quatre anges qui s'étaient préparés pour l’heure, le jour, le mois et l’année, furent libérés afin de tuer le tiers des humains.

16. Le nombre des forces de cavalerie s'élevait à deux myriades de myriades. J’en entendis le nombre.

17. C'est ainsi que m'apparurent dans la vision les chevaux et leurs cavaliers, avec leurs cuirasses de feu, d’hyacinthe, et de soufre. Les têtes des chevaux étaient comme des têtes de lions et de leurs bouches sortait du feu, de la fumée, et du soufre.

18. Le tiers des humains fut tué par ces trois fléaux : le feu, la fumée, et le soufre qui sortaient de leurs bouches.

19. Car le pouvoir des chevaux réside dans leurs bouches et dans leurs queues. En effet, leurs queues étaient semblables à des serpents ayant des têtes par lesquelles ils peuvent nuire.

20. Le reste des humains, qui ne furent pas tués par ces fléaux, ne se repentirent pas des œuvres de leurs mains, ils ne cessèrent pas d'adorer les démons et les idoles d’or, d’argent, de bronze, de pierre et de bois, qui ne peuvent ni voir, ni entendre, ni marcher.

21. Ils ne se repentirent pas de leurs meurtres, ni de leurs sortilèges, ni de leur prostitution, ni de leurs vols.

Abaddon, le destructeur

Visiteurs du site