APOCALYPSE selon Jean

La Bible et l'eschatologie chrétienne

Apocalypse et eschatologie

Apocalypse 9 : le premier malheur est passé

Nouvelle traduction de la Bible

Chapitre neuf de l'Apocalypse

1. Le cinquième ange sonna de la trompette. Alors je vis un astre tombant du ciel sur la terre et il lui fut donné la clé du puits de l'abîme.

2. Le puits de l'abîme fut ouvert et une fumée monta du puits, comme celle d'une grande fournaise. Le soleil comme l'air furent obscurcis par cette fumée.

3. Des sauterelles sortirent de cette fumée sur la terre. Il leur fut donné un pouvoir comparable à celui des scorpions de la terre.

4. Et il leur fut dit de ne pas nuire à l'herbe de la terre, à la verdure ou aux arbres mais seulement aux humains qui ne portent pas le sceau de Dieu sur le front.

5. Il leur fut demandé de ne pas les tuer, mais de les tourmenter pendant cinq mois, un tourment comparable à celui que cause un scorpion lorsqu'il pique un homme.

6. En ces jours-là, les humains chercheront la mort mais ne la trouveront pas. Ils voudront mourir et la mort les fuira.

7. Les sauterelles ressemblaient à des chevaux équipés pour la guerre. Sur leurs têtes, il y avait des couronnes semblables à de l'or et leurs visages ressemblaient à des faces humaines.

8. Leurs cheveux ressemblaient à des cheveux de femmes et leurs dents à celles des lions.

9. Elles semblaient être cuirassées de fer et le bruit de leurs ailes rappelait celui de chars à plusieurs chevaux qui montent au combat.

10. Leurs queues sont semblables à celles des scorpions avec des dards, et dans leurs queues réside le pouvoir de nuire aux humains pendant cinq mois.

11. Elles ont pour roi l'ange de l'abîme, dont le nom hébreu est Abaddon, et le nom grec Apollyon.

12. Le premier malheur est passé, voici venir encore deux malheurs après cela.

13. Le sixième ange sonna de la trompette. Et j’entendis une voix venant des cornes de l’autel d’or qui est devant Dieu.

14. Elle disait au sixième ange qui avait la trompette : Libère les quatre anges qui sont liés sur le grand fleuve de l’Euphrate.

15. Et les quatre anges qui s'étaient préparés pour l’heure, le jour, le mois et l’année, furent libérés afin de tuer le tiers des humains.

16. Le nombre des forces de cavalerie s'élevait à deux myriades de myriades. J’en entendis le nombre.

17. C'est ainsi que m'apparurent dans la vision les chevaux et leurs cavaliers, avec leurs cuirasses de feu, d’hyacinthe, et de soufre. Les têtes des chevaux étaient comme des têtes de lions et de leurs bouches sortait du feu, de la fumée, et du soufre.

18. Le tiers des humains fut tué par ces trois fléaux : le feu, la fumée, et le soufre qui sortaient de leurs bouches.

19. Car le pouvoir des chevaux réside dans leurs bouches et dans leurs queues. En effet, leurs queues étaient semblables à des serpents ayant des têtes par lesquelles ils peuvent nuire.

20. Le reste des humains, qui ne furent pas tués par ces fléaux, ne se repentirent pas des œuvres de leurs mains, ils ne cessèrent pas d'adorer les démons et les idoles d’or, d’argent, de bronze, de pierre et de bois, qui ne peuvent ni voir, ni entendre, ni marcher.

21. Ils ne se repentirent pas de leurs meurtres, ni de leurs sortilèges, ni de leur prostitution, ni de leurs vols.

« Le premier malheur est passé »

Le dernier verset du chapitre précédent annonçait :

« Malheur ! Malheur ! Malheur aux habitants de la terre à cause des autres sonneries de trompettes car trois anges doivent encore sonner ! » (Apocalypse 8.13)

Ainsi, les avertissements décrits jusqu'à la quatrième trompette ne sont peut-être rien à côté de ce qui s'annonce lorsque « le cinquième ange sonna de la trompette. » (verset 1)

Un astre tombe du ciel et « il lui fut donné la clé du puits de l'abîme. »

Il va libérer des forces démoniaques avec cette ambition décrite au travers de ce verset que le Seigneur nous montre :

« Je monterai contre un pays ouvert, je fondrai sur des hommes tranquilles, en sécurité dans leurs demeures, tous dans des habitations sans murailles, et n'ayant ni verrous ni portes ... » (Ézéchiel 38.11)

Les créatures démoniaques vont tourmenter les humains « pendant cinq mois » (verset 5).

Ces créatures, de « malheur » vont déferler sur la terre sous l'apparence de "sauterelles".

Leur description tout comme leur agressivité envers les humains est bien loin de ce que nous connaissons.

Ces sauterelles harcèleront les humains mais seulement ceux « qui ne portent pas le sceau de Dieu sur le front » (verset 4)

Ainsi, les serviteurs de Dieu seront épargnés et le Seigneur nous dit à leur sujet :

« Le reste ... formera les revenus destinés à l'entretien de ceux qui travailleront pour la ville. » (Ézéchiel 48.18)

Quelles que soient les circonstances, le Seigneur ne laissera pas Son peuple à l'abandon !

Il est écrit à propos de ces sauterelles :

« Elles ont pour roi l'ange de l'abîme, dont le nom hébreu est Abaddon, et le nom grec Apollyon. » (verset 11)

Qui peut-être "Abaddon" ?

Notre étude à ce sujet nous conduit à l'associer à Satan, le principal adversaire du Seigneur.

Quel sera la réaction de l'humanité face à cette invasion ... et aux évènements qui vont suivre ?

Le verset 21 nous dit : « Ils ne se repentirent pas de leurs meurtres, ni de leurs sortilèges, ni de leur prostitution, ni de leurs vols. »

Pourtant, le Seigneur nous invite à croire qu'il est toujours possible de se repentir ...

« Méprises-tu la richesse de Sa bonté, Sa patience et Sa générosité en ignorant que la bonté de Dieu te pousse à te repentir ? » (Epître aux Romains 2.4)

Avec "la sixième trompette", une directive est donnée venant du ciel :

« Libère les quatre anges qui sont liés sur le grand fleuve de l’Euphrate. » (verset 14)

Les versets suivants nous révèlent ce qui s'annonce : le tiers des humains va en mourrir.

Une perspective accablante ... mais les croyants doivent-ils s'en inquiéter ?

Au risque de tout perdre, chacun pourra trouver refuge auprès de Jésus, comme Il nous le recommande :

« Une seule chose est nécessaire, et Marie a choisi la meilleure part, celle qui ne lui sera pas retirée. » (Evangile selon Luc 10.42)

Au terme de ce chapitre, les six premières trompettes s'étant succédées, la conclusion est la suivante :

« Ils ne se repentirent pas de leurs meurtres, ni de leurs sortilèges, ni de leur prostitution, ni de leurs vols. » (verset 21)

"Ne pas se remettre en cause", ne pas se repentir ... et continuer comme si tout allait bien !

Tel est l'enseignement que la majorité des humains retiendra de tout ceci alors que le Seigneur nous montre ce qu'Il attend :

« Faites donc mourir ce qui, dans vos membres, est terrestre : la débauche, l’impureté, les passions, les mauvais désirs, et la cupidité qui est une idolâtrie.

C’est à cause de cela que vient la colère de Dieu. » (Epître aux Colossiens 3.5-6)

Il n'y a pas d'effet sans cause ... mais qui sera prêt à assumer sa part de responsabilités ?

... Retour à l'accueil ... APOCALYPSE 9 ... Apocalypse 10 ...

Visiteurs du site