APOCALYPSE selon Jean

La Bible et l'eschatologie chrétienne

Apocalypse et eschatologie

Les prières des saints

Livre de l'Apocalypse (8.3 ~ Traduit du grec) :

« Un autre ange s'approcha près de l'autel avec un encensoir d'or.

On lui donna des parfums en grand nombre afin de les offrir,

avec les prières de tous les saints,

sur l'autel d'or devant le trône. »

Encensoir en or

Au verset 5.8 du Livre de l'Apocalypse, nous pouvons lire :

« Quand Il prit le livre, les quatre animaux et les vingt-quatre vieillards se prosternèrent devant l’Agneau.

Chacun tenait une cithare et des coupes d’or remplies de parfums : ce sont les prières des saints. »

Une multitude de coupes d'or récupèrent nos prières dans le ciel ce qui appelle cette question posée lors de l'étude du chapitre cinq :

Que deviennent nos prières ?

L'ensemble des prières montées au ciel depuis des milliers d'années s'accumule dans de nombreuses coupes d'or, mais seul un encensoir va être déversé sur la terre (verset 5) :

« L'ange prit l'encensoir et il le remplit du feu de l'autel et le jeta sur la terre.

Il y eut des coups de tonnerre, des voix, des éclairs et des séismes. »

C'est la colère de Dieu qui est ainsi déversée, colère accumulée depuis des millénaires à l'écoute des prières de tous ceux qui ont réclamé la justice.

« Mes biens-aimés, ne vous vengez pas vous-mêmes, mais lâchez prise à la colère, comme il est écrit :

"A moi la vengeance, c'est moi qui rétribuerai", dit le Seigneur. » (Epître aux Romains 12.19)

A Dieu la vengeance ... aux martyrs la patience ...

« Jusques à quand, Maître saint et véritable, tarderas-Tu à juger et à venger notre sang sur les habitants de la terre ? » (Apocalypse 6.10)

A Dieu la vengeance ... mais aussi la patience, car lorsque l'apôtre Paul s'adressait aux chrétiens de Rome, il y a près de deux mille ans, il citait un verset ancien (Deutéronome 32.35) qui nous invite depuis des millénaires à nous en remettre à la justice de Dieu.

« Le Seigneur ne tarde pas à tenir sa promesse, comme certains l'estiment, mais il prend patience envers vous.

Il ne veut pas que certains périssent mais que tous arrivent à la conversion. » (2 Pierre 3.9)

Mais le temps de la patience est arrivé à son terme et l'encensoir va être déversé sur la terre avec toutes les prières qui ont demandé que justice soit faite.

Heureusement, toutes nos prières n'appellent pas la vengeance.

Ceci explique qu'une multitude de coupes d'or soient nécessaires pour recueillir nos prières (Apocalypse 5.8) mais que seul un encensoir contienne toutes celles qui appellent la colère de Dieu (Apocalypse 8.3).

Car ce qui nous est le plus souvent demandé, heureusement, c'est de nous en remettre à la clémence de Dieu et non à Sa colère !

« Ceux à qui vous pardonnerez les péchés, ils leur seront pardonnés. Ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus. » (Evangile selon Jean 20.23)

Jésus nous a même invités à nous en remettre à notre propre clémence en pardonnant.

Ainsi, tout ce que nous pardonnons n'aura pas besoin de monter au ciel pour en appeler au jugement de Dieu.

Cette faculté de pardonner, Jésus nous l'a transmise parce qu'Il dit préalablement à Ses disciples :

« Recevez l'Esprit Saint. » (Evangile selon Jean 20.22)

Si nous avons reçu l'Esprit Saint, nous avons la faculté de pardonner et d'alléger ainsi le poids de l'encensoir de la colère de Dieu qui doit se déverser sur la terre.

Pour le reste, pour les milliards de péchés non pardonnés, il y aura ...

... « des coups de tonnerre, des voix, des éclairs et des séismes. »

Car le Seigneur nous dit à ce sujet, par un verset qui résume Sa puissance :

« C’est comme l’éclat de la lumière ; Des rayons partent de sa main ; Là réside sa force. » (Habakuk 3.4)

Retour en page d'accueil

Livre de l'Apocalypse

Traduit du grec : versets 8.1 à 8.13

1. Quand Il ouvrit le septième sceau, il y eut dans le ciel un silence qui dura une demi-heure environ.

2. Puis je vis les sept anges qui se tenaient devant Dieu. Il leut fut donné sept trompettes.

3. Un autre ange s'approcha près de l'autel avec un encensoir d'or. On lui donna des parfums en grand nombre afin de les offrir, avec les prières de tous les saints, sur l'autel d'or devant le trône.

4. Alors la fumée des parfums monta devant Dieu, de la main de l'ange, avec les prières des saints.

5. L'ange prit l'encensoir et il le remplit du feu de l'autel et le jeta sur la terre. Il y eut des coups de tonnerre, des voix, des éclairs et des séismes.

6. Alors les sept anges qui avaient les sept trompettes se préparèrent à en sonner.

7. Quand le premier sonna de la trompette, il tomba de la grêle et un feu mêlé de sang sur la terre. Le tiers de la terre flamba, le tiers des arbres fut consumé, et toute herbe verte brûla.

8. Le deuxième ange sonna de la trompette et une sorte de grande montagne embrasée fut jetée dans la mer. Le tiers de la mer devint du sang.

9. Le tiers des créatures vivant dans la mer périt, et le tiers des navires fut détruit.

10. Le troisième ange sonna de la trompette et un astre géant tomba du ciel en brûlant comme une torche. Il tomba sur le tiers des fleuves et sur les sources des eaux.

11. Le nom de cet astre est Absinthe. Aussi, le tiers des eaux se changea en absinthe et beaucoup d'hommes moururent à cause de ces eaux qui étaient devenues amères.

12. Le quatrième ange sonna de la trompette et le tiers du soleil, le tiers de la lune et le tiers des étoiles furent frappés en s'assombrissant d'un tiers. Le jour perdit un tiers de sa luminosité et la nuit de même.

13. Je regardai et j'entendis un aigle qui volait au zénith en proclamant à grande voix : Malheur ! Malheur ! Malheur aux habitants de la terre à cause des autres sonneries de trompettes car trois anges doivent encore sonner !

La première trompette

Visiteurs du site