APOCALYPSE selon Jean

La Bible et l'eschatologie chrétienne

Apocalypse et eschatologie

Le septième sceau

Livre de l'Apocalypse (8.1 ~ Traduit du grec) :

« Quand Il ouvrit le septième sceau,

il y eut dans le ciel un silence

qui dura une demi-heure environ. »

Le septième sceau

Au chapitre cinq, l'existence d'un livre scellé de sept sceaux est révélée.

Ce livre dont le contenu se dévoile sceau après sceau n'est autre que le Livre de l'Apocalypse, ou Livre de la Révélation.

Chaque ouverture d'un sceau constitue une étape de la Révélation, mais celle du septième sceau, le dernier, est particulière :

- elle est précédée d'un silence tout à fait exceptionnel,

- elle va être suivie des sept trompettes.

Lors de l'ouverture des six premiers sceaux, différents phénomènes étaient évoqués.

- Avec les quatre premiers sceaux surgissent quatre cavaliers que l'on appelle d'une forte voix : « Viens ! »

- Au cinquième sceau, on entend les lamentations des martyrs.

- Le sixième sceau prévoit un puissant séisme.

Tout ceci est donc très bruyant et très animé.

Avec le septième sceau, il semblerait que l'univers céleste se fige dans le silence.

C'est un moment solennel, un temps de recueillement silencieux, préalable aux désastres annoncés pour l'humanité.

Il est d'usage d'observer une minute de silence en mémoire d'un ou de plusieurs défunts.

Mais ici, on observe une demi-heure de silence en mémoire de ceux qui vont subir la grande épreuve, avant que celle-ci n'ait commencé ... et en l'honneur du Créateur qui doit exercer Sa justice sur le monde.

« Silence devant le Seigneur, l'Eternel !

En effet, le jour de l'Eternel est proche, car l'Eternel a préparé un sacrifice, il a consacré ses invités. » (Sophonie 1.7)

Lorsque le prophète Sophonie proclamait cette parole, il dénonçait les infidélités du peuple israélite ... mais aussi le comportement de tous les habitants de la terre (Sophonie 1.3).

"Tous" ... sauf ceux qui sont consacrés par Dieu, mis à part, sanctifiés et revêtus du sceau du Dieu vivant (Apocalypse 7.3).

Ainsi, à l'annonce du septième sceau, le Seigneur va se manifester dans toute Sa puissance ...

« Que, devant l’Éternel, toutes les créatures fassent silence, car le voici qui se réveille et sort de sa demeure sainte. » (Zacharie 2.17)

En écoutant Zacharie, on pourrait s'imaginer que le Seigneur se lève après un profond sommeil.

Mais la façon de s'exprimer du prophète est une allégorie qui traduit le fait que le moment est venu où le Tout-Puissant, "El Shaddaï", va se révéler pour ce jour que l'on appelle : « le jour de l'Eternel ».

La demi-heure de silence s'achève, les sept trompettes vont pouvoir se faire entendre avec force.

Et le Seigneur souhaite nous montrer ce qui va se produire par ce verset :

« Déjà la hache est posée à la racine des arbres : donc tout arbre ne faisant pas de bon fruit est coupé et jeté dans le feu. » (Evangile selon Matthieu 3.10)

Retour en page d'accueil

Livre de l'Apocalypse

Traduit du grec : versets 8.1 à 8.13

1. Quand Il ouvrit le septième sceau, il y eut dans le ciel un silence qui dura une demi-heure environ.

2. Puis je vis les sept anges qui se tenaient devant Dieu. Il leut fut donné sept trompettes.

3. Un autre ange s'approcha près de l'autel avec un encensoir d'or. On lui donna des parfums en grand nombre afin de les offrir, avec les prières de tous les saints, sur l'autel d'or devant le trône.

4. Alors la fumée des parfums monta devant Dieu, de la main de l'ange, avec les prières des saints.

5. L'ange prit l'encensoir et il le remplit du feu de l'autel et le jeta sur la terre. Il y eut des coups de tonnerre, des voix, des éclairs et des séismes.

6. Alors les sept anges qui avaient les sept trompettes se préparèrent à en sonner.

7. Quand le premier sonna de la trompette, il tomba de la grêle et un feu mêlé de sang sur la terre. Le tiers de la terre flamba, le tiers des arbres fut consumé, et toute herbe verte brûla.

8. Le deuxième ange sonna de la trompette et une sorte de grande montagne embrasée fut jetée dans la mer. Le tiers de la mer devint du sang.

9. Le tiers des créatures vivant dans la mer périt, et le tiers des navires fut détruit.

10. Le troisième ange sonna de la trompette et un astre géant tomba du ciel en brûlant comme une torche. Il tomba sur le tiers des fleuves et sur les sources des eaux.

11. Le nom de cet astre est Absinthe. Aussi, le tiers des eaux se changea en absinthe et beaucoup d'hommes moururent à cause de ces eaux qui étaient devenues amères.

12. Le quatrième ange sonna de la trompette et le tiers du soleil, le tiers de la lune et le tiers des étoiles furent frappés en s'assombrissant d'un tiers. Le jour perdit un tiers de sa luminosité et la nuit de même.

13. Je regardai et j'entendis un aigle qui volait au zénith en proclamant à grande voix : Malheur ! Malheur ! Malheur aux habitants de la terre à cause des autres sonneries de trompettes car trois anges doivent encore sonner !

Les sept trompettes

Visiteurs du site