APOCALYPSE selon Jean

La Bible et l'eschatologie chrétienne

Apocalypse et eschatologie

La deuxième trompette

Livre de l'Apocalypse (8.8 ~ Traduit du grec) :

« Le deuxième ange sonna de la trompette et

une sorte de grande montagne embrasée fut jetée dans la mer.

Le tiers de la mer devint du sang. »

Une sorte de grande montagne embrasée

Avec la deuxième trompette, après la terre, c'est maintenant un domaine maritime qui est frappé.

La mer ... "thalassa" en grec, peut tout aussi bien désigner une vaste étendue d'eau ou une mer intérieure comme la "mer de Galilée" (Matthieu 4.18).

Et ce qui ressemble à une « grande montagne embrasée » est-ce le glissement d'un pan de montagne en feu sur un littoral maritime ... où un astéroïde qui ferait penser à « une sorte de grande montagne » qui s'écraserait dans la mer ?

Tout comme ce fut le cas pour "la première trompette", il est difficile de se prononcer sur l'ampleur et la localisation de cet évènement.

Ces deux évènements ont en commun l'évocation du sang.

Avec la première trompette, « il tomba de la grêle et un feu mêlé de sang sur la terre. » (verset 7)

Pour la seconde trompette : « Le tiers de la mer devint du sang. »

La conséquence est la suivante :

« Le tiers des créatures vivant dans la mer périt, et le tiers des navires fut détruit. » (verset 9)

Nous trouvons un évènement semblable avec la première des dix plaies qui allaient frapper l'Egypte lorsque Moïse avertit le pharaon en ces termes :

« Je vais frapper l’eau du Nil avec le bâton qui est dans ma main et elle sera changée en sang. » (Exode 7.17)

Et nous lisons ensuite ...

« Les poissons qui étaient dans le fleuve moururent, le fleuve devint infect, les Egyptiens ne purent plus en boire l'eau et il y eut du sang dans toute l'Egypte. » (Exode 7.21)

La troisième trompette va provoquer la chute d'un "astre géant" (verset 10).

De ce fait, il est peu probable que la « grande montagne embrasée » liée à la seconde trompette soit un astéroïde.

Il s'agit plutôt d'un vaste glissement de terrain en bord de mer.

La montagne sera embrasée ... comme une coulée de lave qui irait s'épancher dans la mer consécutivement à une éruption volcanique, ce qui expliquerait que les eaux semblent rouges au contact de la lave.

Il est aussi envisageable que la montagne volcanique explose, comme ce fut le cas de l'île de Santorin il y a 3 600 ans, ravageant le littoral de la Crète située une centaine de kilomètres plus au sud.

Il peut aussi s'agir d'un phénomène similaire à celui qui ravagea l'île de la Martinique en 1902.

Cette éruption volcanique, la plus meurtrière du XXe siècle, a entièrement détruit en quelques minutes, sous l'effet d'une nuée ardente, ce qui était alors la plus grande ville de l’île de la Martinique : Saint-Pierre.

Ses 30 000 habitants furent exterminés, avec seulement trois rescapés, une vingtaine de navires marchands furent coulés !

Au verset 9, il est écrit que « le tiers des navires fut détruit ».

Et n'oublions pas l'éruption du Vésuve, en l'an 79, peu avant la rédaction du Livre de l'Apocalypse, qui associa les nuées ardentes aux coulées de lave ...

Quoi qu'il en soit, si nous appliquons le principe de concordance énoncé lors de la présentation du chapitre 8, nous pouvons constater que la seconde trompette trouve sa correspondance et son plein accomplissement par la suite avec la seconde coupe de la colère de Dieu :

« Le second versa sa coupe sur la mer qui devint comme le sang d'un mort et tout être qui vivait dans la mer mourut. » (Apocalypse 16.3)

L'avertissement de la seconde trompette touchera une région d'un littoral maritime, mais le déversement ultérieur de la seconde coupe devrait avoir des conséquences beaucoup plus lourdes.

Avec la deuxième trompette, c'est "l'Acte deux" de la grande tribulation qui se réalise.

Retour en page d'accueil

Livre de l'Apocalypse

Traduit du grec : versets 8.1 à 8.13

1. Quand Il ouvrit le septième sceau, il y eut dans le ciel un silence qui dura une demi-heure environ.

2. Puis je vis les sept anges qui se tenaient devant Dieu. Il leut fut donné sept trompettes.

3. Un autre ange s'approcha près de l'autel avec un encensoir d'or. On lui donna des parfums en grand nombre afin de les offrir, avec les prières de tous les saints, sur l'autel d'or devant le trône.

4. Alors la fumée des parfums monta devant Dieu, de la main de l'ange, avec les prières des saints.

5. L'ange prit l'encensoir et il le remplit du feu de l'autel et le jeta sur la terre. Il y eut des coups de tonnerre, des voix, des éclairs et des séismes.

6. Alors les sept anges qui avaient les sept trompettes se préparèrent à en sonner.

7. Quand le premier sonna de la trompette, il tomba de la grêle et un feu mêlé de sang sur la terre. Le tiers de la terre flamba, le tiers des arbres fut consumé, et toute herbe verte brûla.

8. Le deuxième ange sonna de la trompette et une sorte de grande montagne embrasée fut jetée dans la mer. Le tiers de la mer devint du sang.

9. Le tiers des créatures vivant dans la mer périt, et le tiers des navires fut détruit.

10. Le troisième ange sonna de la trompette et un astre géant tomba du ciel en brûlant comme une torche. Il tomba sur le tiers des fleuves et sur les sources des eaux.

11. Le nom de cet astre est Absinthe. Aussi, le tiers des eaux se changea en absinthe et beaucoup d'hommes moururent à cause de ces eaux qui étaient devenues amères.

12. Le quatrième ange sonna de la trompette et le tiers du soleil, le tiers de la lune et le tiers des étoiles furent frappés en s'assombrissant d'un tiers. Le jour perdit un tiers de sa luminosité et la nuit de même.

13. Je regardai et j'entendis un aigle qui volait au zénith en proclamant à grande voix : Malheur ! Malheur ! Malheur aux habitants de la terre à cause des autres sonneries de trompettes car trois anges doivent encore sonner !

La troisième trompette

Visiteurs du site