APOCALYPSE selon Jean

La Bible et l'eschatologie chrétienne

Apocalypse et eschatologie

Le sceau du Dieu vivant

Livre de l'Apocalypse (7.3 ~ Traduit du grec) :

« Gardez-vous de nuire à la terre,

à la mer, ou aux arbres,

jusqu’à ce que nous ayons marqué d'un sceau

le front des serviteurs de notre Dieu. »

Le sceau du Dieu vivant

Alors que les quatre anges retiennent les vents qui vont ravager la terre, un autre ange s'avance avec le « sceau du Dieu vivant ».

Ceux qui sont marqués du sceau seront ainsi protégés, jusqu'au jour de l'enlèvement de l'Eglise (Apocalypse 12.6).

Une situation similaire est évoquée par le prophète Ezéchiel qui voyait apparaître six personnages chargés de châtier Jérusalem pour sa corruption et un septième personnage recevait par contre cette consigne :

« Passe au milieu de la ville, au milieu de Jérusalem, et fais une marque sur le front des hommes qui soupirent et qui gémissent à cause de toutes les abominations qui s'y commettent. » (Ézéchiel 9.4)

La colère de Dieu s'abattra sur les injustes ... mais les justes seront marqués d'un sceau protecteur.

A quoi peut ressembler cette marque apposée sur le front des serviteurs de Dieu ?

En hébreu, la "marque" s'écrit avec la lettre "Tav", vingt-deuxième et dernière lettre de l'alphabet hébreu.

Cette lettre symbolise le sceau ou l'alliance.

Elle correspond à la lettre "Tau" de l'alphabet grec et au "T" de notre alphabet, dans lequel la barre transversale de la croix a glissé vers le haut avec l'évolution de l'écriture.

Cette mention d'une croix sur le front pour identifier ceux qui seront sauvés est unique dans l'Ancien Testament.

Mais elle est hautement symbolique !

Dès le IIIè siècle de notre ère, Saint Cyprien de Carthage interprétait cette prophétie d'Ézéchiel comme suit :

"La lettre grecque Tau, notre T, est la forme de la Croix que le prophète prévoyait que nous porterions sur le front."

Il établissait ainsi la relation entre ce signe de croix annoncé par Ezéchiel et le « sceau du Dieu vivant » que Jean voit apparaître sept siècles plus tard.

Cette consigne de préserver les porteurs du sceau de Dieu est répétée en (Apocalypse 9.4) :

« Et il leur fut dit de ne pas nuire à l'herbe de la terre, à la verdure ou aux arbres mais seulement aux humains qui ne portent pas le sceau de Dieu sur le front. »

Le sceau de Dieu est aussi évoqué par Paul dans une épître quand il écrit à ce sujet :

« C'est Lui qui nous a aussi marqués d’un sceau et a mis dans nos cœurs les arrhes de l’Esprit. » (2 Corinthiens 1.22)

Ce signe d'alliance porté sur le front des serviteurs de Dieu n'est visible que par le Seigneur et ses anges.

Car cette marque comporte le nom de Jésus et le nom du Père !

« L'Agneau se tenait sur le mont Sion et avec Lui les cent quarante-quatre mille qui portaient, écrits sur leurs fronts, Son nom et le nom de Son Père. » (Apocalypse 14.1)

Dans sa dernière vision, le prophète Zacharie voyait l'instauration du règne de l'Eternel.

Tous les peuples de la terre seront appelés à venir rendre hommage chaque année au Seigneur à Jérusalem, sur le mont Sion.

Cependant, le Seigneur nous dit ...

« Si la famille d'Egypte ne monte pas, si elle ne vient pas, la pluie ne tombera pas sur elle ; elle sera frappée de la plaie dont l'Eternel frappera les nations. » (Zacharie 14.18)

Peu importe la nationalité, l'origine culturelle ou ethnique, l'exemple cité par le prophète Zacharie peut concerner tout le monde.

Cent quarante-quatre mille se tiennent sur le mont Sion ... mais beaucoup d'autres seront appelés à les rejoindre ...

Retour en page d'accueil

Livre de l'Apocalypse

Traduit du grec : versets 7.1 à 7.17

1. Après cela, je vis quatre anges qui se tenaient aux quatre points cardinaux de la terre. Ils retenaient les quatre vents de la terre afin que nul vent ne souffle sur la terre, sur la mer, ni sur aucun arbre.

2. Et je vis un autre ange, qui montait du côté du soleil levant. Il tenait le sceau du Dieu vivant. Il s'adressa d’une voix forte aux quatre anges qui avaient le pouvoir de nuire à la terre et à la mer.

3. Il dit : Gardez-vous de nuire à la terre, à la mer, ou aux arbres, jusqu’à ce que nous ayons marqué d'un sceau le front des serviteurs de notre Dieu.

4. Et j’entendis le nombre de ceux qui étaient marqués du sceau : cent quarante-quatre mille étaient marqués du sceau, de toutes les tribus des fils d’Israël :

5. De la tribu de Juda, douze mille marqués du sceau ; de la tribu de Ruben, douze mille ; de la tribu de Gad, douze mille ;

6. de la tribu d’Aser, douze mille ; de la tribu de Nephthali, douze mille ; de la tribu de Manassé, douze mille ;

7. de la tribu de Siméon, douze mille ; de la tribu de Lévi, douze mille ; de la tribu d’Issacar, douze mille ;

8. de la tribu de Zabulon, douze mille ; de la tribu de Joseph, douze mille ; de la tribu de Benjamin, douze mille marqués du sceau.

9. Après cela je regardai, et je vis une foule innombrable, que personne ne pouvait compter, de toutes nations, tribus, peuples et langues. Ils se tenaient devant le trône et devant l’Agneau, revêtus de robes blanches, et des palmes dans leurs mains.

10. Et ils proclamaient avec force : Le salut est à notre Dieu qui siège sur le trône et à l'Agneau.

11. Et tous les anges qui se tenaient autour du trône, des vieillards et des quatre animaux tombèrent face contre terre devant le trône pour adorer Dieu.

12. Ils disaient : Amen ! Louange, gloire, sagesse, action de grâce, honneur, puissance et force sont à notre Dieu pour les siècles des siècles. Amen !

13. Prenant la parole, un des vieillards me dit : Ceux qui sont revêtus de robes blanches, qui sont-ils et d'où viennent-ils ?

14. Je lui répondis : Mon Seigneur, tu le sais bien. Et il me dit : Ce sont eux qui viennent de la grande épreuve. Ils ont lavé leurs robes et les ont blanchies dans le sang de l'Agneau.

15. C'est pourquoi ils sont devant le trône de Dieu, pour Lui rendre un culte jour et nuit dans le temple. Et Celui qui siège sur le trône les couvrira de Sa tente.

16. Ils n'auront plus faim, ils n'auront plus soif, ni le soleil, ni aucune chaleur torride ne les brûleront.

17. Car l'Agneau qui est au milieu du trône sera leur berger. Il les conduira aux sources d'eaux vives, et Dieu essuiera toute larme de leurs yeux.

Cent quarante-quatre mille

Visiteurs du site