APOCALYPSE selon Jean

La Bible et l'eschatologie chrétienne

Apocalypse et eschatologie

Cent quarante-quatre mille

Livre de l'Apocalypse (7.4 ~ Traduit du grec) :

« Et j’entendis le nombre de ceux qui étaient marqués du sceau :

cent quarante-quatre mille étaient marqués du sceau,

de toutes les tribus des fils d’Israël. »

Le sceau du Dieu vivant

L'énumération des douze tribus d'Israël atteste que les 144 000 viennent de la communauté juive.

Qu'ils soient douze mille de chaque tribus peut être symbolique ... c'est une évaluation.

Mais ceci permet de placer à égalité les douze tribus, celles du Royaume de Juda comme celles du Royaume du Nord (ou Royaume d'Israël) qui a disparu au VIIIè siècle avant Jésus Christ lors de l'invasion des Assyriens.

Du fait de la dispersion consécutive aux déportations, des tribus ont disparu.

Mais de nos jours encore, depuis la reconstruction de l'Etat d'Israël en 1948, des hommes et des femmes retrouvent la terre de leurs ancêtres.

Ils étaient loin d'être 144 000 à porter le sceau de Dieu lorsque le Livre de l'Apocalypse fut écrit.

Le peuple juif était certainement plus nombreux ... mais ceux qui étaient susceptibles de porter le sceau du Dieu vivant, parce qu'ils avaient reconnu Jésus comme leur Messie, n'atteignaient pas ce nombre.

Certes, aux premiers temps de l'Eglise, des milliers ont rejoint les disciples de Jésus.

Puis les païens sont entrés dans le mouvement, plus nombreux, et les chrétiens d'origine juive se sont raréfiés.

De nos jours, le mouvement des Juifs messianiques, comme au Ier siècle, combine des éléments du christianisme, notamment la foi en Jésus comme Messie, avec des éléments du judaïsme et de la tradition juive.

Ce mouvement varie, selon les sources, entre 50 000 et 350 000 personnes, dont environ les deux tiers vivent aux États-Unis.

Avec ceux qui se sont convertis depuis deux mille ans, ceux des Juifs qui sont justifiés par leur foi en Jésus sont venus s'intégrer aux 144 000 annoncés par Jean dans sa prophétie.

« Ils ont été rachetés d'entre les hommes, prémices pour Dieu et pour l'Agneau. » (Apocalypse 14.4)

Les prémices, dans le monde rural ce sont les premiers fruits de la terre, les premiers animaux nés du troupeau, qui pouvaient être offerts à la divinité.

Les 144 000 qui se présentent comme prémices annoncent à la fois l'extension de la foi chrétienne sur la terre, qui est accomplie deux mille ans plus tard, mais aussi une conversion en masse du peuple juif, qui reste à venir.

« Si vous me demandez quelque chose en mon nom, je le ferai. » (Evangile selon Jean 14.14)

Au regard de ce verset qui nous est livré aujourd'hui par le Seigneur, que pourrions-nous Lui demander ?

Vu le sujet de ce commentaire sur les 144 000, prions afin que la prochaine conversion des Juifs devienne au plus tôt une réalité ...

Retour en page d'accueil

Livre de l'Apocalypse

Traduit du grec : versets 7.1 à 7.17

1. Après cela, je vis quatre anges qui se tenaient aux quatre points cardinaux de la terre. Ils retenaient les quatre vents de la terre afin que nul vent ne souffle sur la terre, sur la mer, ni sur aucun arbre.

2. Et je vis un autre ange, qui montait du côté du soleil levant. Il tenait le sceau du Dieu vivant. Il s'adressa d’une voix forte aux quatre anges qui avaient le pouvoir de nuire à la terre et à la mer.

3. Il dit : Gardez-vous de nuire à la terre, à la mer, ou aux arbres, jusqu’à ce que nous ayons marqué d'un sceau le front des serviteurs de notre Dieu.

4. Et j’entendis le nombre de ceux qui étaient marqués du sceau : cent quarante-quatre mille étaient marqués du sceau, de toutes les tribus des fils d’Israël :

5. De la tribu de Juda, douze mille marqués du sceau ; de la tribu de Ruben, douze mille ; de la tribu de Gad, douze mille ;

6. de la tribu d’Aser, douze mille ; de la tribu de Nephthali, douze mille ; de la tribu de Manassé, douze mille ;

7. de la tribu de Siméon, douze mille ; de la tribu de Lévi, douze mille ; de la tribu d’Issacar, douze mille ;

8. de la tribu de Zabulon, douze mille ; de la tribu de Joseph, douze mille ; de la tribu de Benjamin, douze mille marqués du sceau.

9. Après cela je regardai, et je vis une foule innombrable, que personne ne pouvait compter, de toutes nations, tribus, peuples et langues. Ils se tenaient devant le trône et devant l’Agneau, revêtus de robes blanches, et des palmes dans leurs mains.

10. Et ils proclamaient avec force : Le salut est à notre Dieu qui siège sur le trône et à l'Agneau.

11. Et tous les anges qui se tenaient autour du trône, des vieillards et des quatre animaux tombèrent face contre terre devant le trône pour adorer Dieu.

12. Ils disaient : Amen ! Louange, gloire, sagesse, action de grâce, honneur, puissance et force sont à notre Dieu pour les siècles des siècles. Amen !

13. Prenant la parole, un des vieillards me dit : Ceux qui sont revêtus de robes blanches, qui sont-ils et d'où viennent-ils ?

14. Je lui répondis : Mon Seigneur, tu le sais bien. Et il me dit : Ce sont eux qui viennent de la grande épreuve. Ils ont lavé leurs robes et les ont blanchies dans le sang de l'Agneau.

15. C'est pourquoi ils sont devant le trône de Dieu, pour Lui rendre un culte jour et nuit dans le temple. Et Celui qui siège sur le trône les couvrira de Sa tente.

16. Ils n'auront plus faim, ils n'auront plus soif, ni le soleil, ni aucune chaleur torride ne les brûleront.

17. Car l'Agneau qui est au milieu du trône sera leur berger. Il les conduira aux sources d'eaux vives, et Dieu essuiera toute larme de leurs yeux.

Une foule innombrable

Visiteurs du site