APOCALYPSE selon Jean

La Bible et l'eschatologie chrétienne

Apocalypse et eschatologie

Le sixième sceau

Livre de l'Apocalypse (6.12 ~ Traduit du grec) :

« Et quand Il ouvrit le sixième sceau,

j'assistai à un puissant séisme.

Le soleil devint noir comme un sac de crin

et la lune entière se teinta de sang. »

Le sixième sceau

Dans les études précédentes, nous avons développé l'hypothèse selon laquelle les cinq premiers sceaux étaient déjà ouverts.

Nous arrivons donc au terme de l'ère du cinquième sceau.

Car le sixième sceau annonce des évènements sans commune mesure avec ce que l'humanité a pu connaître jusqu'à présent.

Ceux-ci étaient prophétises comme suit dans l'Ancien Testament :

« Le soleil s’obscurcira, la lune deviendra de sang avant que vienne le jour de l’Éternel, ce jour grand et terrible. » (Joël 3.4)

Avec le sixième sceau, nous entrons dans le temps de l'avènement du Seigneur.

Mais le prophète Joël n'évoquait pas de séisme mais des "signes prodigieux" (Joël 3.3).

Quelle est la nature du séisme qui est annoncé dans ce verset 6.12 de l'Apocalypse ?

Le mot grec "seismos" peut être différemment traduit.

Il est souvent restitué par "tremblement de terre" mais désigne aussi une "tempête" en Matthieu 8.24.

Dans une approche plus large, il peut aussi signifier un "ébranlement" ou une "commotion".

Il est certain que le choc psychologique provoqué par un tremblement de terre peut provoquer chez certains sujets une commotion cérébrale.

Tout comme un tremblement de terre peut susciter des ondes en mer, que l'on appelle "tsunami", bien plus dévastatrices qu'une simple tempête.

Enfin, la chute d'un ou de plusieurs astéroïdes en mer aurait un effet similaire dont l'intensité dépendra de la taille de l'astéroïde.

« Les étoiles du ciel tombèrent sur la terre, comme les fruits verts qui tombent d'un figuier secoué par grand vent. » (verset 13)

Un tremblement de terre peut-il faire tomber des astres du ciel ?

Oui, si telle est la volonté de Dieu ... mais il semble plus plausible que ce soit la chute d'un ou de plusieurs astres qui provoque ce séisme et un raz-de-marée consécutif.

En cas de tremblement de terre, il est déconseillé de se cacher « dans les cavernes et les rochers des montagnes. » (verset 15)

Car le risque d'effondrement est évident !

A moins de vouloir en finir ce qui semble être le cas de ces gens affolés qui disent aux montagnes et aux rochers :

« Tombez sur nous et cachez-nous du regard de Celui qui est assis sur le trône et de la colère de l'Agneau. » (verset 16)

Par contre, en cas de tsunami ou raz-de-marée, le réflexe salutaire conduira à se diriger vers les hauteurs, vers les montagnes.

Un tel comportement vise à sauver sa vie et non à vouloir périr.

Ainsi, ceux qui auront conservé la raison auront compris comment réagir face à ce phénomène qui va obscurcir le soleil car celui-ci « devint noir comme un sac de crin » (verset 12)

A la différence des individues paniqués et désespérés, ils pourront se comporter comme le prophétisait Joël :

« Alors tous ceux qui invoqueront l’Éternel seront sauvés :

Selon ce qu’a dit l’Éternel, il y aura, des rescapés sur le mont de Sion et à Jérusalem, les survivants que l’Éternel appellera. » (Joël 3.5)

La chute d'un astéroïde de grande dimension occasionnerait ce que l'on appelle un "hiver nucléaire", c'est-à-dire la couverture du ciel par la poussière libérée dans l'atmosphère pendant de longs mois.

L'absence d'ensoleillement aurait pour conséquence une chute durable des températures.

Est-ce bien ce qui nous est annoncé avec le sixième sceau ... ou bien faut-il se reporter au chapitre 8 du Livre de l'Apocalypse pour analyser cette hypothèse d'astéroïdes ?

Car lorsque sonnent les "trompettes" (Apocalypse 8.8 et suivants) des phénomènes comparables au séisme du sixième sceau sont annoncés.

L'étude comparative des 7 sceaux, des 7 trompettes et des 7 coupes révèle de nombreuses concordances.

C'est logique si l'on considère, comme nous l'avons exposé lors de l'étude sur le livre scellé de sept sceaux (Apocalypse 5.1) que les sept sceaux nous annoncent seulement ce qui est, ce qui était ... et ce qui vient.

L'ouverture des sceaux constitue une première étape, une phase préparatoire élaborée dans le monde céleste ... et non une phase d'exécution.

La seconde phase sera celle des trompettes qui sonneront comme autant d'avertissements.

La dernière étape, phase de mise en exécution, sera celle des coupes de la colère déversées sur le monde.

Ainsi l'ouverture du sixième sceau résonne dans les cieux comme une annonce préalable au déroulement des évènements à venir.

Concernant ces évènements, le Seigneur nous fait voir le terme de ceux-ci en rappelant une prophétie d'Ézéchiel (38.11).

L'ennemi, l'adversaire du peuple de Dieu, projettera d'attaquer celui-ci sans défense ...

« Je monterai contre un pays ouvert, je fondrai sur des hommes tranquilles, en sécurité dans leurs demeures, tous dans des habitations sans murailles, et n'ayant ni verrous ni portes ... »

Mais la conclusion de cette lâche offensive se trouve en Apocalypse 20.9 :

« Ils envahirent la terre entière et encerclèrent le camp des saints et la cité bien-aimée. Un feu descendit du ciel et les dévora. »

Ainsi soit-il !

Retour en page d'accueil

Livre de l'Apocalypse

Traduit du grec : versets 6.1 à 6.17

1. Alors je vis l'Agneau ouvrir un des sept sceaux et j'entendis l'un des quatre animaux qui disait d'une voix de tonnerre : Viens !

2. Puis je vis surgir un cheval blanc. Celui qui le montait avait un arc. Une couronne lui fut donnée. Il partit en vainqueur et pour vaincre.

3. Quand Il ouvrit le deuxième sceau, j'entendis le second animal qui disait : Viens !

4. Un autre cheval sortit : rouge feu. Il fut donné à celui qui le montait de ravir la paix sur terre afin que tous s'entretuent et il reçut une grande épée.

5. Quand Il ouvrit le troisième sceau, j'entendis le troisième animal qui disait : Viens ! Alors je vis venir un cheval noir, et celui qui le montait tenait une balance dans sa main.

6. Et j'entendis comme une voix au milieu des quatre animaux qui disait : Une mesure de blé pour un denier, et trois mesures d'orge pour un denier. Mais ne cause aucun dommage à l'huile et au vin.

7. Quand Il ouvrit le quatrième sceau, j'entendis le quatrième animal qui disait : Viens !

8. Alors je vis venir un cheval verdâtre, et celui qui le montait se nommait "la mort". L'Hadès suivait derrière. Il leur fut donné le pouvoir, sur le quart de la terre, de tuer par l'épée, la famine, la mort et les fauves de la terre.

9. Quand Il ouvrit le cinquième sceau, je vis sous l'autel les âmes de ceux qui avaient été immolés à cause de la parole de Dieu et à cause du témoignage qu'ils avaient livré.

10. Ils criaient à très haute voix : Jusques à quand, Maître saint et véritable, tarderas-Tu à juger et à venger notre sang sur les habitants de la terre ?

11. Alors il leur fut donné à chacun une robe blanche, et il leur fut dit de se tenir au repos encore un peu de temps, jusqu'à ce qu'ils soient au complet avec leurs compagnons d'œuvres et leurs frères qui doivent être tués comme eux.

12. Et quand Il ouvrit le sixième sceau, j'assistai à un puissant séisme. Le soleil devint noir comme un sac de crin et la lune entière se teinta de sang.

13. Les étoiles du ciel tombèrent sur la terre, comme les fruits verts qui tombent d'un figuier secoué par grand vent.

14. Et le ciel se retira comme un livre qui s'enroule. Toutes les montagnes et les îles furent déplacées de leur assise.

15. Les rois de la terre et les grands, les chefs militaires, les riches, les puissants, tout esclave comme homme libre, se cachèrent dans les cavernes et les rochers des montagnes.

16. Et ils disaient aux montagnes et aux rochers : Tombez sur nous et cachez-nous du regard de Celui qui est assis sur le trône et de la colère de l'Agneau.

17. Car il est venu le grand jour de leur colère, et qui pourrait subsister ?

Avoir peur de Dieu

Visiteurs du site