APOCALYPSE selon Jean

La Bible et l'eschatologie chrétienne

Apocalypse et eschatologie

La porte ouverte dans le ciel

Livre de l'Apocalypse (4.1 ~ Traduit du grec) :

« Après cela je vis une porte

qui était ouverte dans le ciel. »

Porte ouverte dans le ciel

Le chapitre précédent du Livre de l'Apocalypse annonçait par ce verset ...

« Voici, Je me tiens à la porte et Je frappe. Si quelqu'un entend Ma voix et ouvre, J'entrerai chez lui et Je souperai avec lui, et lui avec Moi. » (3.20)

A celui qui a ouvert sa porte sur terre au Seigneur, celui comme celle qui ouvre son cœur comme ce fut le cas de Jean ... le Seigneur ouvre Sa porte au ciel.

Une porte ouverte sur l'infini, sur l'éternité, sur la connaissance du passé comme du futur :

« Monte ici, et je te montrerai ce qui doit arriver ensuite. » (verset 1)

Deux mille ans auparavant, Jacob avait avait vu en rêve la porte du ciel ...

« Un escalier s'élevait de la terre et son sommet touchait les cieux.

Et voici ! Des messagers d'Elohim montaient, d'autres le descendaient. » (Genèse 28.12)

Jacob avait alors appris ce qui devait arriver à sa famille et sa descendance :

« Je suis JHVH, Elohim d'Abraham, ton père, Elohim d'Isaac. La terre où tu te reposes, je te la donnerai ainsi qu'à ta semence.

Et ta semence deviendra comme la poussière de la terre. Tu te propageras depuis la mer vers l'est, du nord au Négueb, et toutes les familles de la terre seront bénies en toi et ta semence. » (Genèse 28.13-14)

Dieu est venu lui parler ... mais Jacob est resté à terre.

Franchir la porte du ciel, c'est avoir une relation personnelle avec le Seigneur permettant de communiquer par l'Esprit Saint.

Seul Jésus pouvait instituer une telle relation :

« Oui, à vrai dire, vous verrez le ciel s'ouvrir et les anges de Dieu monter et descendre au-dessus du Fils de l'homme. » (Evangile selon Jean 1.51)

L'escalier de Jacob est devenu celui de Jésus, la vision de Jacob formait les prémices des visions de tous ceux qui, par la suite, verront « les anges de Dieu monter et descendre au-dessus du Fils de l'homme. »

Les prémices sont souvent évoquées dans l'Ancien Testament, comme dans ce verset que le Seigneur nous montre :

« Les prémices de tous les fruits, et toutes les offrandes que vous présenterez par élévation, appartiendront aux prêtres ; vous donnerez aux prêtres les prémices de votre pâte, afin que la bénédiction repose sur votre maison. » (Ézéchiel 44.30)

Dans le cadre du Judaïsme, les prémices étaient réservées aux prêtres.

L'élévation des prémices et des offrandes consistait à présenter au Seigneur les biens consacrés.

Mais il est écrit en Apocalypse 1.6 que Jésus « a fait de nous un royaume de prêtres pour Dieu, Son Père. »

Ainsi, les prémices annoncées sont désormais destinées à celles et ceux qui suivent Jésus sur les marches de l'escalier s'élevant jusqu'au ciel ...

Les prémices que l'on élève, ce sont ceux qui ont été appelés à suivre Jésus.

Retour en page d'accueil

Livre de l'Apocalypse

Traduit du grec : versets 4.1 à 4.11

1. Après cela je vis une porte qui était ouverte dans le ciel. La première voix, que j’avais entendue me parler comme un son de trompette, dit : Monte ici, et je te montrerai ce qui doit arriver ensuite.

2. Aussitôt, je fus en Esprit. Et voici, un trône était là, dans le ciel, et sur ce trône quelqu’un était assis.

3. Celui qui était assis avait l’aspect d’une pierre de jaspe et de sardoine, et le trône, aux reflets d'émeraude, était auréolé d’un arc-en-ciel.

4. Autour du trône, vingt-quatre trônes, et sur ces trônes vingt-quatre vieillards assis, revêtus de blanc, avec des couronnes d’or sur leurs têtes.

5. Du trône sortent des éclairs, des voix et des tonnerres. Devant le trône brûlent sept lampes ardentes, ce sont les sept Esprits de Dieu.

6. Devant le trône, c'est comme une mer de verre, semblable à du cristal. Au milieu du trône et autour du trône, il y a quatre animaux couverts d’yeux devant et derrière.

7. Le premier animal ressemble à un lion, le deuxième ressemble à un jeune taureau, le troisième animal a comme une face humaine, et le quatrième animal ressemble à un aigle en vol.

8. Les quatre animaux, chacun d'entre eux ayant six ailes, sont couverts d’yeux tout autour et au dedans. Ils n'ont aucun repos, ils disent jour et nuit : « Saint, saint, saint, le Seigneur, le Dieu Tout-Puissant », Celui qui était, qui est, et qui vient !

9. Et chaque fois que les animaux rendront gloire, honneur et action de grâces à Celui qui est assis sur le trône, au Vivant pour les siècles des siècles,

10. les vingt-quatre vieillards s'inclineront devant Celui qui est assis sur le trône. Ils se prosterneront devant le Vivant pour les siècles des siècles, et ils jetteront leurs couronnes devant le trône en disant :

11. Tu es digne, notre Seigneur et notre Dieu, de recevoir la gloire, l’honneur et la puissance, parce que Tu as créé toutes choses. C’est par Ta volonté qu’elles existent et qu’elles furent créées.

Ravi en Esprit ...

Visiteurs du site