APOCALYPSE selon Jean

La Bible et l'eschatologie chrétienne

Apocalypse et eschatologie

Lettre à l'Eglise de Philadelphie

Livre de l'Apocalypse (3.7 ~ Traduit du grec) :

« Ainsi parle le Saint, le Véritable,

Celui qui a la clé de David,

qui ouvre et personne ne fermera,

qui ferme et personne n'ouvrira. »

La clé de David

L'Eglise de Philadelphie est bénie par le Seigneur avec cette promesse à l'appui :

« Je connais tes œuvres. Voici, j'ai mis devant toi une porte ouverte que personne ne peut fermer. Bien que tu aies peu de force, tu as gardé Ma parole et tu n'as pas renié Mon Nom. » (verset 8)

Rien d'étonnant de la part d'une Eglise qui porte un nom aussi merveilleux.

Car "Philadelphia" est composé de deux racines grecques :

- "philo" qui signifie aimer,

- "adelphos" qui désigne le frère.

Ainsi "Philadelphia" est l'Eglise de l'amour pour un frère ou une sœur :

l'Eglise de l'amour fraternel !

Cette fraternité qui règne au sein de cette communauté s'est fortement manifestée au travers des œuvres qui ont été portées à la connaissance du Seigneur.

La porte s'est ainsi ouverte, à leur intention, vers le Royaume des cieux.

Le Seigneur détient la clé du Royaume ... mais quel est le sens de cette expression : "la clé de David" ?

Pour le savoir, il faut comme bien souvent se reporter aux textes de l'Ancien Testament.

« Je mettrai sur son épaule la clé de la maison de David :

Quand il ouvrira, nul ne fermera ; quand il fermera, nul n'ouvrira. » (Ésaïe 22.22)

Le prophète Ésaïe, huit siècles auparavant, annonçait la promotion d'un serviteur de Dieu pour assumer un poste de responsable à Jérusalem :

« En ce jour-là, J'appellerai mon serviteur Eliakim, fils de Hilkija.

Je le revêtirai de ta tunique, je le ceindrai de ta ceinture, et je remettrai ton pouvoir entre ses mains.

Il sera un père pour les habitants de Jérusalem et pour la maison de Juda. » (Ésaïe 22.20-21)

Le nom "Eliakim" est formé de deux racines en hébreu : "El" (Dieu) et "Quwm" (élever).

Eliakim fut donc celui que Dieu a élevé, ou établi, c'est une préfiguration du Christ.

Eliakim fut ainsi dépositaire de la "clé de la maison de David", au temps d'Ezéchias, en qualité de "maître du palais" royal, ce qui explique le symbole de la clé.

D'autres que lui reçurent cette responsabilité temporaire.

Au regard de la clé de David qui est à disposition du Seigneur, celle qui ouvrait et fermait la porte du palais de Jérusalem semble bien accessoire.

Car de toute évidence la clé dont dispose le Seigneur n'a pas une fonction temporaire ... mais permanente.

Car cette clé est celle « qui ouvre et personne ne fermera, qui ferme et personne n'ouvrira. »

Mais est-ce la porte d'un palais qui est ainsi visée ... ou celle de la vie éternelle ?

En ce qui concerne les fidèles de l'Eglise de Philadelphie, la porte de la vie éternelle est manifestement ouverte :

« Voici, j'ai mis devant toi une porte ouverte que personne ne peut fermer. » (verset 8)

Tel est le sens de la promesse qui leur est adressée.

Prions le Seigneur que la porte qui a pu s'ouvrir devant nous ne se referme jamais conformément à Son plan divin !

« Ceux qu'Il a prédestinés, Il les a aussi appelés. Et ceux qu'Il a appelés, Il les a aussi justifiés. Ceux qu'Il a justifiés, Il les a aussi glorifiés. »

(Epître aux Romains 8.30)

Retour en page d'accueil

Livre de l'Apocalypse

Traduit du grec : versets 3.1 à 3.22

1. Ecris à l’ange de l’Eglise de Sardes : Ainsi parle Celui qui a les sept esprits de Dieu et les sept étoiles : Je connais tes œuvres, tu as la renommée d'être vivante, mais tu es morte.

2. Méfie-toi et affermis le reste qui est sur le point de mourir ! Car Je n'ai pas trouvé chez toi d'œuvres qui soient accomplies aux yeux de Mon Dieu.

3. Souviens-toi donc de ce que tu as reçu et entendu. Garde-le et repens-toi ! Si tu n'y veilles pas, Je viendrai comme un voleur sans que tu saches à quelle heure ce sera.

4. Peu des tiens, à Sardes, n'ont pas souillé leurs vêtements. Et eux marcheront avec Moi en blanc, car ils en sont dignes.

5. Le vainqueur portera ainsi des vêtements blancs. Il ne risque pas que J'efface son nom du Livre de vie, et Je répondrai en son nom devant Mon Père et devant Ses anges.

6. Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Eglises.

7. Ecris à l’ange de l’Eglise de Philadelphie : Ainsi parle le Saint, le Véritable, Celui qui a la clé de David, qui ouvre et personne ne fermera, qui ferme et personne n'ouvrira.

8. Je connais tes œuvres. Voici, j'ai mis devant toi une porte ouverte que personne ne peut fermer. Bien que tu aies peu de force, tu as gardé Ma parole et tu n'as pas renié Mon Nom.

9. Aussi Je te donne ceux de la synagogue de Satan, ceux qui se prétendent Juifs mais ne le sont pas, car ils mentent. Voici, Je les ferai venir pour se prosterner devant tes pieds afin qu'ils sachent que Je t'ai aimé.

10. Parce que tu as gardé constamment Ma parole, Moi aussi Je te garderai de l'heure de l'épreuve, celle qui doit se produire sur l'humanité entière, pour mettre à l'épreuve les habitants de la terre.

11. Je viens bientôt. Tiens fermement ce que tu as, afin que personne ne te prenne ta couronne.

12. Le vainqueur, J'en ferai une colonne dans le temple de Mon Dieu. Il ne risquera pas d'en sortir. Et J'inscrirai sur lui le nom de Mon Dieu et le nom de la cité de Mon Dieu, la nouvelle Jérusalem qui descend du ciel d'auprès de Mon Dieu, ainsi que Mon nouveau Nom.

13. Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Eglises.

14. Ecris à l’ange de l’Eglise de Laodicée : Ainsi parle l'Amen, le Témoin, le Fidèle, le Véritable, le Principe de la création de Dieu.

15. Je connais tes œuvres. Tu n'es ni froid, ni bouillant. Plût au ciel que tu sois froid ou bien bouillant !

16. Ainsi, puisque tu es tiède, que tu es ni bouillant, ni froid, Je vais te vomir de Ma bouche.

17. Parce que tu dis : "Je suis riche, je me suis enrichi et n'ai besoin de rien", ainsi tu ignores que tu es pitoyable, misérable, pauvre, aveugle et nu.

18. Je te conseille d'acheter chez Moi de l'or purifié par le feu afin de t'enrichir, et des vêtements blancs pour te couvrir, afin de cacher la honte de ta nudité, et du collyre pour oindre tes yeux afin que tu voies.

19. Moi, tous ceux que J'aime, Je les reprends et les corrige. Fais donc preuve de zèle et repens-toi !

20. Voici, Je me tiens à la porte et Je frappe. Si quelqu'un entend Ma voix et ouvre, J'entrerai chez lui et Je souperai avec lui, et lui avec Moi.

21. Le vainqueur, Je lui accorderai de s'asseoir avec Moi sur Mon trône, comme Moi aussi, après la victoire, Je me suis assis avec Mon Père sur Son trône.

22. Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Eglises.

L'heure de l'épreuve

Visiteurs du site