APOCALYPSE selon Jean

La Bible et l'eschatologie chrétienne

Apocalypse et eschatologie

Satan précipité sur terre

Livre de l'Apocalypse (12.9 ~ Traduit du grec) :

« Alors le grand dragon, le serpent ancien,

que l'on appelle Diable et Satan,

celui qui séduit la terre entière,

fut jeté sur la terre et ses anges précipités avec lui. »

Satan jeté sur la terre

Pendant les quarante-deux mois du règne de Satan, l'Eglise va être mise à part, à l'abri du démon qui va régner en seul maître sur la terre :

« La femme s'enfuit au désert où Dieu lui a préparé un lieu afin qu'elle y soit nourrie mille deux cent soixante jours. » (verset 6)

Satan va s'efforcer d'entraver cet enlèvement de l'Eglise qu'il aurait voulu persécuter.

Dans un premier temps, il veut probablement empêcher qu'un lieu soit réservé à l'Eglise pour y séjourner en paix.

Alors : « Une guerre eut lieu dans le ciel. Michaël et ses anges combattirent le dragon et le dragon mena le combat avec ses anges.

Il n'eut pas le dessus et il ne se trouva plus de place pour eux dans le ciel. » (versets 7 et 8)

Dans l'une de ses visions, le prophète Daniel nous a légué cette présentation des mêmes évènements :

« A cette époque-là se dressera Michel, le grand chef, celui qui veille sur les enfants de ton peuple.

Ce sera une période de détresse telle qu'il n'y en aura pas eu de pareille depuis qu’une nation existe jusqu'à cette époque-là.

A ce moment-là, ceux de ton peuple qu’on trouvera inscrits dans le livre seront sauvés. » (Daniel 12.1)

La période de détresse évoquée par Daniel correspond aux quarante-deux mois du règne de Satan.

Ceux qui sont sauvés car inscrits "dans le livre" selon Daniel, c'est l'Eglise inscrite dans « le livre de vie de l'Agneau » (Apocalypse 13.8).

Dans un second temps, Satan va tenter d'empêcher l'enlèvement de l'Eglise.

« Quand le dragon vit qu'il était jeté à terre, il poursuivit la femme qui avait mis au monde l'enfant mâle. » (verset 13)

Deuxième défaite pour Satan ...

« Mais les deux ailes du grand aigle furent données à la femme afin qu'elle s'envole au désert dans le lieu où elle sera nourrie, loin de la face du serpent, pour un temps, des temps, et la moitié d'un temps. » (verset 14)

Ultime tentative de Satan à l'encontre de l'Eglise :

« Alors le serpent projeta de sa bouche derrière la femme comme un fleuve d'eau afin de la faire emporter par les flots. » (verset 15)

Dernier échec pour le Diable ...

« Et la terre vint au secours de la femme en ouvrant sa bouche. Elle engloutit le fleuve que le dragon avait projeté de sa bouche. » (verset 16)

Ce récit, écrit il y a plus de dix-neuf siècles, fait songer à un style littéraire très prisé de nos jours : "l'heroic fantasy" !

"L'heroic fantasy", ou merveilleux héroïque, est un genre littéraire qui présente un récit héroïque dans le cadre d'un monde merveilleux.

Dans le cas présent, le récit héroïque est un récit historique transposé dans un monde miraculeux.

Dépité, Satan va se retourner contre les seuls qui soient restés dans le monde où doit s'exercer son pouvoir pendant quarante-deux mois :

« Alors le dragon, furieux contre la femme, partit combattre ceux qui restaient de sa descendance, ceux qui observent les commandements de Dieu et gardent le témoignage de Jésus. » (verset 17)

Qui sont-ils ?

Ce sont les deux témoins auxquels le Seigneur a demandé « de prophétiser revêtus de sacs pendant mille deux cent soixante jours. » (Apocalypse 11.3)

Sont-ils les seuls à être restés sur terre ... à moins que d'autres croyants soient restés à leurs côtés, de leur propre volonté ou suivant celle du Seigneur ?

Nous l'ignorons.

Il est aussi possible qu'il y ait des conversions, même sous le règne de Satan, comme nous l'indique Apocalypse 11.13 :

« Sept mille personnes périrent dans ce séisme et ceux qui restaient, effrayés, rendirent gloire au Dieu du ciel. »

Retour en page d'accueil

Livre de l'Apocalypse

Traduit du grec : versets 12.1 à 12.18

1. Un grand signe apparut dans le ciel : une femme revêtue du soleil, la lune sous ses pieds et une couronne de douze étoiles sur sa tête.

2. Elle était enceinte et criait de douleur, souffrant des tourments de l'accouchement.

3. Un autre signe apparut dans le ciel : c'était un grand dragon rouge feu avec sept têtes et dix cornes, et sept diadèmes sur ses têtes.

4. Et sa queue balaya le tiers des astres du ciel qu'il jeta sur la terre. Le dragon se tint devant la femme sur le point d'enfanter afin de dévorer son enfant quand elle aurait accouché.

5. Elle mit un fils au monde, un enfant mâle qui doit faire paître toutes les nations avec une verge de fer. Puis son enfant fut enlevé près de Dieu et de Son trône.

6. La femme s'enfuit au désert où Dieu lui a préparé un lieu afin qu'elle y soit nourrie mille deux cent soixante jours.

7. Une guerre eut lieu dans le ciel. Michaël et ses anges combattirent le dragon et le dragon mena le combat avec ses anges.

8. Il n'eut pas le dessus et il ne se trouva plus de place pour eux dans le ciel.

9. Alors le grand dragon, le serpent ancien, que l'on appelle Diable et Satan, celui qui séduit la terre entière, fut jeté sur la terre et ses anges précipités avec lui.

10. Et j'entendis une grande voie dans le ciel qui disait : C'est le temps du salut, de la puissance et du Règne de notre Dieu et de l'autorité de Son Christ, car l'accusateur de nos frères a été jeté, lui qui les accusait jour et nuit devant notre Dieu.

11. Ils l'ont vaincu à cause du sang de l'Agneau et par la parole de leur témoignage. Ils n'ont pas craint pour leur vie face à la mort.

12. Aussi, que les cieux se réjouissent ainsi que ceux qui y demeurent ! Malheur à la terre et à la mer, car le diable est descendu sur vous, plein de fureur, il sait qu'il lui reste peu de temps.

13. Quand le dragon vit qu'il était jeté à terre, il poursuivit la femme qui avait mis au monde l'enfant mâle.

14. Mais les deux ailes du grand aigle furent données à la femme afin qu'elle s'envole au désert dans le lieu où elle sera nourrie, loin de la face du serpent, pour un temps, des temps, et la moitié d'un temps.

15. Alors le serpent projeta de sa bouche derrière la femme comme un fleuve d'eau afin de la faire emporter par les flots.

16. Et la terre vint au secours de la femme en ouvrant sa bouche. Elle engloutit le fleuve que le dragon avait projeté de sa bouche.

17. Alors le dragon, furieux contre la femme, partit combattre ceux qui restaient de sa descendance, ceux qui observent les commandements de Dieu et gardent le témoignage de Jésus.

18. Et il se tint sur le sable de la mer.

Le combat des témoins

Visiteurs du site