APOCALYPSE selon Jean

La Bible et l'eschatologie chrétienne

Apocalypse et eschatologie

L'enlèvement de l'Eglise

Livre de l'Apocalypse (12.6 ~ Traduit du grec) :

« La femme s'enfuit au désert

où Dieu lui a préparé un lieu afin qu'elle y soit nourrie

mille deux cent soixante jours. »

Enlèvement au désert

L'étude du second verset a permis d'identifier cette femme comme étant le symbole de l'Eglise, épouse du Christ.

La dernière trompette a retenti (Apocalypse 11.15), mais avant que Satan soit précipité sur la terre (verset 9) le peuple de Dieu va être enlevé au "désert" pour être mis à part du reste du monde pendant trois ans et demi.

« Les deux ailes du grand aigle furent données à la femme afin qu'elle s'envole au désert dans le lieu où elle sera nourrie, loin de la face du serpent, pour un temps, des temps, et la moitié d'un temps. » (verset 14)

Ne cherchons pas où pourrait se trouver ce désert ... il peut tout aussi bien être sur la terre, une sorte de Jardin d'Eden, que dans les cieux ... ou peut-être s'agit-il d'une évocation symbolique de l'Ancien Testament

Si Jésus a passé quarante jours dans le désert pour être confronté à la tentation, les élus de Dieu devront y passer trois années et demie.

Le "désert" peut être conçu comme un lieu de tentation et d'épreuve ... mais il est avant tout un lieu de méditation et de communion avec le Seigneur.

A leur sortie d'Egypte, les Hébreux auraient fort bien pu y passer quelques temps sous la protection du Seigneur ... s'ils ne s'étaient pas rebellés à de multiples reprises.

Leur manque de foi fut fatal : leur traversée du désert a duré 40 ans et ils n'ont pas pu entrer en terre promise, à l'exception de Josué et Caleb qui eurent foi en Dieu.

Le Seigneur les a nourris dans le désert : la manne, les cailles ...

Ne doutons pas qu'il nourrira Ses élus pendant les « mille deux cent soixante jours » au cours desquels Satan et les siens vont régner sur la terre puisque cela est écrit au verset 6.

Satan ne pourra être présent dans le lieu de séjour des élus pour les tenter.

Les versets 15 et 16 nous montrent comment la route lui sera barrée.

Et si l'on se demande de quoi le peuple de Dieu sera-t-il nourri au désert ?

Il faut peut-être se reporter en Apocalypse 2.7 pour lire :

« Au vainqueur, Je donnerai à manger de l’arbre de vie qui est dans le paradis de Dieu. »

Ainsi l'Eglise, enlevée sous la protection du Seigneur, ne connaîtra pas le dernier acte de la grande tribulation consécutif à la septième et dernière trompette qui va frapper l'humanité.

L'apôtre Paul avait prophétisé en ce sens :

« En un instant, en un clin d'œil, à la dernière trompette, car elle sonnera, et les morts qui ressusciteront seront incorruptibles et nous, nous serons transformés. » (1 Corinthiens 15.52)

Mais les élus du Seigneur auront cependant traversé les épreuves liées aux six premières trompettes ...

« Et si ces jours-là n'étaient abrégés, aucune chair ne serait épargnée. Mais à cause des élus, ces jours seront abrégés. » (Evangile selon Matthieu 24.22)

Ensuite, Jésus a prévenu les disciples qu'Il rassemblerait Ses élus ...

« Il enverra ses anges avec la grande trompette et, des quatre vents, ils rassembleront ses élus d'une extrémité à l'autre des cieux. » (Evangile selon Matthieu 24.31)

Le Seigneur nous dit au bout de combien de temps les épreuves prendront fin pour Son peuple :

« Ce sera dans un temps, deux temps et la moitié d'un temps, et tout cela prendra fin quand la force du peuple saint sera entièrement épuisée. » (Daniel 12.7)

Pourquoi la force du peuple saint serait-elle épuisée ?

Parce que les élus auront traversé les épreuves des six premières trompettes en persévérant dans la foi !

Pendant ce temps, la majorité aura renié la foi : ce sera l'apostasie.

« Premièrement, il faut que l’apostasie soit venue et que l'homme de l'impiété se révèle : c'est le fils de la perdition.

Il se dressera pour s'élever contre tout ce qu’on appelle Dieu ou ce qu’on adore, au point de s’asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant lui-même dieu.

Ne vous souvenez-vous pas que je vous disais cela lorsque j’étais encore chez vous ?

Et maintenant, vous savez ce qui le retient avant d'être révélé en son temps.

Car le mystère de l’impiété agit déjà. Il faut seulement que ce qui le retient se soit retiré. » (2 Thessaloniciens 2.3-7)

Avant que le règne de l'apostasie ne s'installe, il faut que l'Eglise soit enlevée, que ceux qui combattent l'impiété soient retirés du monde !

Pendant deux mille ans, la présence de l'Eglise sur terre aura été un obstacle à la pleine manifestation du "fils de la perdition".

L'apostasie, le reniement de la foi chrétienne, a progressivement gagné du terrain avec l'athéisme et de multiples croyances détournant de la vraie foi.

Le mystère de l'impiété agissait dans l'ombre ... il va pouvoir agir au grand jour car l'Eglise sera assemblée auprès du Seigneur.

Quant à ceux qui sont restés dans ce monde livré à Satan, il vont devoir subir son règne.

Même s'il est évident que beaucoup se laisseront séduire par le fils de la perdition, prions le Seigneur afin ...

« Que la grâce du Seigneur Jésus Christ soit avec tous ! » (Apocalypse 22.21)

Retour en page d'accueil

Livre de l'Apocalypse

Traduit du grec : versets 12.1 à 12.18

1. Un grand signe apparut dans le ciel : une femme revêtue du soleil, la lune sous ses pieds et une couronne de douze étoiles sur sa tête.

2. Elle était enceinte et criait de douleur, souffrant des tourments de l'accouchement.

3. Un autre signe apparut dans le ciel : c'était un grand dragon rouge feu avec sept têtes et dix cornes, et sept diadèmes sur ses têtes.

4. Et sa queue balaya le tiers des astres du ciel qu'il jeta sur la terre. Le dragon se tint devant la femme sur le point d'enfanter afin de dévorer son enfant quand elle aurait accouché.

5. Elle mit un fils au monde, un enfant mâle qui doit faire paître toutes les nations avec une verge de fer. Puis son enfant fut enlevé près de Dieu et de Son trône.

6. La femme s'enfuit au désert où Dieu lui a préparé un lieu afin qu'elle y soit nourrie mille deux cent soixante jours.

7. Une guerre eut lieu dans le ciel. Michaël et ses anges combattirent le dragon et le dragon mena le combat avec ses anges.

8. Il n'eut pas le dessus et il ne se trouva plus de place pour eux dans le ciel.

9. Alors le grand dragon, le serpent ancien, que l'on appelle Diable et Satan, celui qui séduit la terre entière, fut jeté sur la terre et ses anges précipités avec lui.

10. Et j'entendis une grande voie dans le ciel qui disait : C'est le temps du salut, de la puissance et du Règne de notre Dieu et de l'autorité de Son Christ, car l'accusateur de nos frères a été jeté, lui qui les accusait jour et nuit devant notre Dieu.

11. Ils l'ont vaincu à cause du sang de l'Agneau et par la parole de leur témoignage. Ils n'ont pas craint pour leur vie face à la mort.

12. Aussi, que les cieux se réjouissent ainsi que ceux qui y demeurent ! Malheur à la terre et à la mer, car le diable est descendu sur vous, plein de fureur, il sait qu'il lui reste peu de temps.

13. Quand le dragon vit qu'il était jeté à terre, il poursuivit la femme qui avait mis au monde l'enfant mâle.

14. Mais les deux ailes du grand aigle furent données à la femme afin qu'elle s'envole au désert dans le lieu où elle sera nourrie, loin de la face du serpent, pour un temps, des temps, et la moitié d'un temps.

15. Alors le serpent projeta de sa bouche derrière la femme comme un fleuve d'eau afin de la faire emporter par les flots.

16. Et la terre vint au secours de la femme en ouvrant sa bouche. Elle engloutit le fleuve que le dragon avait projeté de sa bouche.

17. Alors le dragon, furieux contre la femme, partit combattre ceux qui restaient de sa descendance, ceux qui observent les commandements de Dieu et gardent le témoignage de Jésus.

18. Et il se tint sur le sable de la mer.

Satan précipité sur terre

Visiteurs du site