APOCALYPSE selon Jean

La Bible et l'eschatologie chrétienne

Apocalypse et eschatologie

Apocalypse 10 : le petit livre ouvert

Nouvelle traduction de la Bible

Chapitre dix de l'Apocalypse

1. Je vis alors un autre ange puissant qui descendait du ciel. Il était revêtu de nuée, un arc-en-ciel auréolait sa tête, sa face brillait comme le soleil et ses pieds ressemblaient à des colonnes de feu.

2. Il avait dans sa main un petit livre ouvert. Il posa son pied droit sur la mer, et le gauche sur la terre.

3. Il cria avec force comme un lion qui rugit. Quand il eut crié, les sept tonnerres se firent entendre.

4. Quand les sept tonnerres eurent retenti, j'étais sur le point d'écrire quand j'entendis une voix dans le ciel qui disait : Scelle au secret ce que les sept tonnerres ont dit et ne l'écris pas !

5. Et l'ange que j'avais vu se tenir debout sur la mer et sur la terre leva sa main droite vers le ciel.

6. Il jura, par Celui qui vit pour les siècles des siècles, Lui qui a créé le ciel et ce qu'il contient, la terre et ce qui s'y trouve et la mer et ce qu'elle contient, qu'il n'y aurait plus de délai.

7. Car aux jours où le septième ange donnera de la voix, quand il sonnera de la trompette, alors le mystère de Dieu sera accompli, comme Il en fit l'annonce à Ses serviteurs les prophètes.

8. Et la voix que j'avais entendue dans le ciel m'interpella de nouveau et dit : Va et prends le livre ouvert dans la main de l'ange qui se tient sur la mer et sur la terre.

9. Je m'approchais de l'ange en lui demandant de me donner le petit livre. Il me dit alors : Prends et mange-le ! Il sera amer pour tes entrailles, mais dans ta bouche il sera doux comme du miel.

10. Je pris le petit livre de la main de l'ange et je le mangeai. Il fut doux comme du miel dans ma bouche mais quand je l'eus mangé, je ressentis l'amertume dans mes entrailles.

11. Et ils me dirent : Il faut que tu prophétises encore sur des peuples, des nations, des langues et des rois en grand nombre.

« Un petit livre ouvert ... »

Concernant ce « petit livre ouvert », le Seigneur nous a orienté vers les versets suivants ...

« Ne jugez pas pour ne pas être jugés. Ne condamnez pas pour ne pas être condamnés. Acquittez et vous serez tenus quitte. » (Luc 6.37)

Ce premier verset, quand apparaît un « ange puissant » (verset 1), nous invite donc à ne pas juger. Cet ange est auréolé d'un « arc-en-ciel ».

Mais pour le prophète, avant de connaître l'auréole, il incombe de recevoir un message souvent lourd à porter ...

« Je te fixe moi-même un nombre de jours qui correspond au nombre d’années marquées par leur faute : 390 jours. C’est ainsi que tu porteras la faute de la communauté d'Israël. » (Ézéchiel 4.5)

Le petit livre est ouvert ..., ce sera pour Jean, qui va devoir l'avaler (verset 9), une source d'amertume.

Mais le Seigneur préfère insister sur le côté positif car ce livre sera aussi « doux comme du miel », voire même une source de joie car il permettra à beaucoup de brebis égarées de se repentir ...

« Et s'il parvient à la retrouver, ma foi, je vous le dis, il se réjouit plus pour elle que pour les quatre-vingt-dix-neuf non égarées. » (Matthieu 18.13)

Quand « les sept tonnerres se firent entendre » (verset 3), le prophète est invité à se taire et Jean reçoit la consigne suivante ... « Scelle au secret ce que les sept tonnerres ont dit et ne l'écris pas ! » (verset 4)

Le Seigneur nous rappelle alors la consigne similaire qui fut donnée à Daniel :

« Toi, Daniel, tiens secrètes ces paroles, et scelle le livre jusqu’au temps de la fin. Plusieurs alors le liront, et la connaissance augmentera. » (Daniel 12.4)

Au "serment de l'ange" des versets 5 à 7, le Seigneur nous donne en écho ce verset :

« Il leva vers les cieux sa main droite et sa main gauche, et il jura par celui qui vit éternellement que ce sera dans un temps, des temps, et la moitié d'un temps, et que toutes ces choses finiront quand la force du peuple saint sera entièrement brisée. » (Daniel 12.7)

Le terme est proche, et « le mystère de Dieu sera accompli » avec la septième trompette (verset 7).

Pour certains, ce sera un grand soulagement que d'être enlevés auprès du Seigneur, mais : « D'autres tombèrent au milieu des épines, les épines ont poussé et les ont étouffés. » (Evangile selon Luc 8.7)

Jean avale le petit livre et dit : « Il fut doux comme du miel dans ma bouche mais quand je l'eus mangé, je ressentis l'amertume dans mes entrailles. » (verset 9)

Il est écrit à propos de Jésus : « Il mangera de la crème et du miel, pour qu’il sache rejeter le mal et choisir le bien. » (Ésaïe 7.15)

L'amertume est venue ensuite ...

Quoi qu'il en soit, chacun doit poursuivre la mission qui lui incombe ... jusqu'à la croix pour Jésus.

A celui qui est demandé de "prophétiser" (verset 11), le Seigneur demande aussi de se soumettre :

« Fils d’homme, écoute ce que je te dis ! Ne sois pas rebelle, comme cette maison rebelle ! Ouvre ta bouche, et mange ce que je te donne ! » (Ézéchiel 2.8)

... Retour à l'accueil ... APOCALYPSE 10 ... Apocalypse 11 ...

Visiteurs du site