APOCALYPSE selon Jean

La Bible et l'eschatologie chrétienne

Apocalypse et eschatologie

Révélation de Jésus Christ

Livre de l'Apocalypse (1.1 ~ Traduit du grec) :

« Révélation de Jésus Christ, que Dieu Lui a donnée

pour montrer à Ses serviteurs ce qui doit arriver bientôt. »

Révélation de Jésus-Christ.

Le mot grec "apokalupsis", est devenu "apocalypse" en français, comme synonyme de catastrophes multiples.

En anglais, le sens initial du terme grec "révélation" a été conservé avec "Revelation".

Est-ce à dire que les français sont plus amateurs de sensations violentes que leurs voisins britanniques ?

Non, les anglais ont simplement restitué le sens initial du mot grec pendant que les français figeaient l'héritage de la traduction latine qui intitule ce livre : "Apocalypsis".

En latin, la Vulgate commence ainsi : « Apocalypsis Jesu Christi ... »

Il est vrai que le Livre de l'Apocalypse est à bien des égards effrayant.

Mais est-ce bien la volonté de Dieu ?

Car l'Apocalypse est avant tout un message révélateur riche en avertissements.

Et pas n'importe lequel car "apokalupsis" peut aussi signifier "dévoilement".

Comment ne pas songer à ce moment relaté en Matthieu 27.51 ...

« Le voile du sanctuaire se déchira en deux, de haut en bas. La terre trembla et les roches se fendirent. »

Jésus avait rendu Son dernier souffle sur la croix ... et l'humanité venait de franchir un pas sur l'échelle du temps.

Les temps de la fin venaient de commencer ... avec le temps du salut, du dévoilement et de la révélation.

« Ainsi s’accomplit ce que le prophète Esaïe avait dit :

Il a pris nos faiblesses et a porté nos maladies. » (Matthieu 8.17)

L'auteur de ce message de révélation est Dieu ... quoi de plus logique ?

Le messager, c'est Jésus, qui se situe ainsi dans le prolongement de l'Evangile selon Jean comme porte-parole du Père auquel le Fils est profondément uni.

Les destinataires du message, ce sont les "serviteurs", c'est-à-dire ceux qui vivent dans la foi et sont en mesure de recevoir le message.

Enfin, le but du message est annoncé dès ce premier verset :

« montrer ... ce qui doit arriver bientôt. »

Bientôt ...

Le Livre de l'Apocalypse a été écrit vers la fin du Ier siècle de notre ère.

Bientôt ... plus de 1900 longues années se sont écoulées et ce qui devait "arriver bientôt" semble tarder aux yeux d'une humanité toujours pressée par le temps et les échéances d'une vie qui dépassera rarement cent ans.

Mais qu'est-ce que cent ou mille ans pour le Créateur du temps ?

« Mais il est une chose, bien-aimés, que vous ne devez pas ignorer, c’est que, pour le Seigneur, un jour est comme mille ans, et mille ans sont comme un jour. » (2 Pierre 3.8)

Contemporain de Jean, l'apôtre Pierre était probablement lui aussi pressé de voir se réaliser les prophéties relatives aux temps de la fin.

Mais la sagesse de l'Esprit Saint lui permettait d'ajouter :

« Le Seigneur ne tarde pas à tenir sa promesse, comme certains l'estiment, mais il prend patience envers vous. Il ne veut pas que certains périssent mais que tous arrivent à la conversion. » (2 Pierre 3.9)

Prions donc afin que tous ceux qui sont donc appelés puissent se convertir.

Amen !

Retour en page d'accueil

Livre de l'Apocalypse

Traduit du grec : versets 1.1 à 1.20

1. Révélation de Jésus Christ, que Dieu Lui a donnée pour montrer à Ses serviteurs ce qui doit arriver bientôt. Il l'a fait connaître en envoyant Son ange à Son serviteur Jean.

2. Celui-ci a attesté, comme parole de Dieu et témoignage de Jésus Christ, tout ce qu’il a vu.

3. Heureux celui qui lit et ceux qui écoutent les paroles de la prophétie, et gardent ce qui y est écrit, car le temps est proche.

4. Jean, aux sept Eglises qui sont en Asie : Que la grâce et la paix vous soient données de la part de Celui qui est, qui était, et qui vient, et de la part des sept esprits qui sont devant son trône.

5. De la part de Jésus Christ, le témoin, le fidèle, le premier-né d'entre les morts et le prince des rois de la terre. A Celui qui nous aime et nous a délivrés de nos péchés par Son sang.

6. Il a fait de nous un royaume de prêtres pour Dieu, Son Père. A Lui soient la gloire et le pouvoir, pour les siècles des siècles. Amen !

7. Voici, Il vient avec les nuées. Et tout œil Le verra, même ceux qui L’ont transpercé. Toutes les tribus de la terre se frapperont la poitrine à cause de Lui. Oui. Amen !

8. Je suis l’alpha et l’oméga, dit le Seigneur Dieu, Celui qui est, qui était, et qui vient, le Tout-Puissant.

9. Moi, Jean, votre frère et votre compagnon dans l'épreuve, le Royaume et la persévérance en Jésus, j’étais dans l’île appelée Patmos à cause de la parole de Dieu et du témoignage de Jésus.

10. Je fus saisi par l'Esprit au jour du Seigneur, et j’entendis derrière moi une voix puissante, comme une trompette.

11. Elle disait : Ce que tu vois, écris-le dans un livre, et envoie-le aux sept Eglises, à Ephèse, à Smyrne, à Pergame, à Thyatire, à Sardes, à Philadelphie, et à Laodicée.

12. Je me retournai pour voir qui me parlait. Et, une fois retourné, je vis sept chandeliers d’or.

13. Au milieu des chandeliers, semblable à un Fils d’homme, quelqu'un était vêtu d’une longue robe avec une ceinture d’or qui Lui serrait la poitrine.

14. Sa tête et ses cheveux étaient blancs, comme de la laine blanche, comme de la neige. Ses yeux flamboyaient comme du feu.

15. Ses pieds ressemblaient à du bronze, purifié au four, et Sa voix résonnait comme de grandes chutes d'eau.

16. Il tenait dans Sa main droite sept étoiles. De Sa bouche sortait une épée acérée à deux tranchants, et Son visage brillait comme le soleil dans tout son éclat.

17. Quand je Le vis, je tombai à Ses pieds comme mort. Il posa sur moi Sa main droite en disant : Ne crains pas ! Je suis le Premier et le Dernier.

18. Le vivant qui était mort, et voici, Je suis vivant pour les siècles des siècles. Je tiens les clefs de la mort et de l'Hadès.

19. Ecris donc ce que tu as vu, ce qui est, et ce qui doit arriver ensuite.

20. Voici le mystère des sept étoiles que tu as vues sur ma droite et des sept chandeliers d’or : les sept étoiles sont les anges des sept Eglises, et les sept chandeliers ce sont les sept Eglises.

Jean et l'Apocalypse ...

Visiteurs du site