APOCALYPSE selon Jean

La Bible et l'eschatologie chrétienne

Apocalypse et eschatologie

Le vivant qui était mort

Livre de l'Apocalypse (1.17-18 ~ Traduit du grec) :

« Ne crains pas ! Je suis le Premier et le Dernier.

Le vivant qui était mort, et voici,

Je suis vivant pour les siècles des siècles.

Je tiens les clefs de la mort et de l'Hadès. »

La croix, arbre de vie

Jésus, « le vivant qui était mort » est plus couramment appelé : Le ressuscité.

La Bible fait état d'autres cas de résurrection, mais la mort de Jésus sur la croix est un acte volontaire, délibérément consenti par le Fils de Dieu en accord avec le Père Créateur.

Jésus a vaincu les tentations du monde, Il a vaincu la mort et Il détient « les clefs de la mort et de l'Hadès », c'est-à-dire le séjour des morts.

Jésus "a été crucifié, est mort et a été enseveli, est descendu aux enfers.

Le troisième jour, Il est ressuscité des morts".

Cette profession de foi fait, en principe, l'unanimité pour tous les chétiens du monde.

Mais en pratique, beaucoup émettent des réserves ... tout en se disant chrétiens.

Ceci peut provenir d'un manque de foi, d'une méconnaissance des Ecritures, ou d'une mauvaise image donnée de Jésus.

Car comment expliquer qu'Il soit le plus souvent représenté comme étant mort sur la croix ... alors qu'Il est ressuscité ?

Il peut certes sembler difficile de représenter Celui qui est ressuscité ... mais en ce cas autant s'abstenir de toutes représentations susceptibles d'influer sur la foi.

« Pourquoi cherchez-vous Le vivant parmi les morts ? » (Evangile selon Luc 24.5)

Pourquoi représenter comme un mort Celui qui est vivant ?

Nous aurions pu illustrer cette page en représentant Jésus mort sur la croix.

Mais il nous a semblé préférable d'illustrer cette page avec une représentation de "l'arbre de vie".

Evidemment, nul ne sait à quoi ressemblait l'arbre de vie qui se trouvait dans le jardin d'Eden ... et se trouvera dans la future cité éternelle.

Le Livre de l'Apocalypse, nous dit au sujet de l'arbre de vie :

« Au milieu de la place de la cité, et de chaque côté du fleuve, un arbre de vie fructifie douze fois par an, chaque mois il donne son fruit et son feuillage sert à la guérison des nations. » (Apocalypse 22.2)

Ainsi, celui qui aura cru sera, comme Jésus, « vivant pour les siècles des siècles. »

Une formule un peu lourde pour traduire le texte grec mais qui peut se formuler ainsi : vivant pour l'éternité !

Jésus est donc dépositaire des "clefs" de la vie éternelle.

« Car Dieu a tellement aimé le monde qu'il a donné son Fils, l'Unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse mais qu'il ait la vie éternelle. »

Jean 3.16 est une citation fréquente ... mais incontournable car elle résume le message de l'Evangile.

Le Fils Unique est mort ... et ressuscité, par conséquent quiconque croit en Lui ne connaîtra pas la mort éternelle mais la vie pour les siècles des siècles.

Cette espérance trouve ses racines dans plusieurs prophéties de l'Ancien Testament et notamment celle-ci :

« Beaucoup de ceux qui dorment dans la poussière de la terre se réveilleront, les uns pour la vie éternelle, les autres pour la honte et l'horreur éternelles. » (Daniel 12.2)

Et tous ceux qui sont morts dans la foi, et qui ressusciteront, pourront alors proclamer comme Jésus :

« Je suis le vivant qui était mort ! »

Retour en page d'accueil

Livre de l'Apocalypse

Traduit du grec : versets 1.1 à 1.20

1. Révélation de Jésus Christ, que Dieu Lui a donnée pour montrer à Ses serviteurs ce qui doit arriver bientôt. Il l'a fait connaître en envoyant Son ange à Son serviteur Jean.

2. Celui-ci a attesté, comme parole de Dieu et témoignage de Jésus Christ, tout ce qu’il a vu.

3. Heureux celui qui lit et ceux qui écoutent les paroles de la prophétie, et gardent ce qui y est écrit, car le temps est proche.

4. Jean, aux sept Eglises qui sont en Asie : Que la grâce et la paix vous soient données de la part de Celui qui est, qui était, et qui vient, et de la part des sept esprits qui sont devant son trône.

5. De la part de Jésus Christ, le témoin, le fidèle, le premier-né d'entre les morts et le prince des rois de la terre. A Celui qui nous aime et nous a délivrés de nos péchés par Son sang.

6. Il a fait de nous un royaume de prêtres pour Dieu, Son Père. A Lui soient la gloire et le pouvoir, pour les siècles des siècles. Amen !

7. Voici, Il vient avec les nuées. Et tout œil Le verra, même ceux qui L’ont transpercé. Toutes les tribus de la terre se frapperont la poitrine à cause de Lui. Oui. Amen !

8. Je suis l’alpha et l’oméga, dit le Seigneur Dieu, Celui qui est, qui était, et qui vient, le Tout-Puissant.

9. Moi, Jean, votre frère et votre compagnon dans l'épreuve, le Royaume et la persévérance en Jésus, j’étais dans l’île appelée Patmos à cause de la parole de Dieu et du témoignage de Jésus.

10. Je fus saisi par l'Esprit au jour du Seigneur, et j’entendis derrière moi une voix puissante, comme une trompette.

11. Elle disait : Ce que tu vois, écris-le dans un livre, et envoie-le aux sept Eglises, à Ephèse, à Smyrne, à Pergame, à Thyatire, à Sardes, à Philadelphie, et à Laodicée.

12. Je me retournai pour voir qui me parlait. Et, une fois retourné, je vis sept chandeliers d’or.

13. Au milieu des chandeliers, semblable à un Fils d’homme, quelqu'un était vêtu d’une longue robe avec une ceinture d’or qui Lui serrait la poitrine.

14. Sa tête et ses cheveux étaient blancs, comme de la laine blanche, comme de la neige. Ses yeux flamboyaient comme du feu.

15. Ses pieds ressemblaient à du bronze, purifié au four, et Sa voix résonnait comme de grandes chutes d'eau.

16. Il tenait dans Sa main droite sept étoiles. De Sa bouche sortait une épée acérée à deux tranchants, et Son visage brillait comme le soleil dans tout son éclat.

17. Quand je Le vis, je tombai à Ses pieds comme mort. Il posa sur moi Sa main droite en disant : Ne crains pas ! Je suis le Premier et le Dernier.

18. Le vivant qui était mort, et voici, Je suis vivant pour les siècles des siècles. Je tiens les clefs de la mort et de l'Hadès.

19. Ecris donc ce que tu as vu, ce qui est, et ce qui doit arriver ensuite.

20. Voici le mystère des sept étoiles que tu as vues sur ma droite et des sept chandeliers d’or : les sept étoiles sont les anges des sept Eglises, et les sept chandeliers ce sont les sept Eglises.

La prophétie

Visiteurs du site